La lignée

La lignée

Une exposition de Anne-Renée Hotte


Avec La Lignée, Anne-Renée Hotte explore, par le biais de la vidéo et de la photographie, les notions de cycle, de filiation et de mémoire collective. Dans ce voyage intemporel, l’artiste met en scène des personnages silencieux qui évoluent au sein d’un même clan où des rituels obscurs sont exercés dans un paysage hivernal. Le décor naturel dans lequel prennent vie les images incarne à la fois un symbole d’identité et les saisons qui défilent au passage du temps. Ce paysage sublime révèle un revers tranchant; de la même manière qu’il accueille les personnages tel un foyer, il les isole également dans une solitude infinie.

La pratique d’Anne-Renée Hotte s’articule autour des thèmes de la famille et de la filiation. À partir de la photographie et de la vidéo, elle met en scène des personnages sur fond de paysages dans des récits visuels qui, une fois assemblés sous forme d’installation, proposent une réflexion sur la nature délicate des relations au sein d’un groupe. En constituant des rituels et des formes de langages inventés, elle questionne l’organisation hiérarchique, émotive et souvent complexe d’un groupe. Le caractère sublime du paysage proposé par l’artiste dévoile plusieurs dualités : l’accueil et l’isolement qui oscillent entre l’union et la rupture, l’unité et le groupe, l’espace intime et l’espace ouvert des paysages.

BIOGRAPHIE

Originaire de Sherbrooke, Anne-Renée Hotte vit et travaille à Montréal. Diplômée en photographie de l’Université Concordia (2010), elle complète actuellement sa maîtrise à l’Université du Québec à Montréal, qui se conclura par une exposition solo à la Galerie de l’UQAM en septembre 2015. Son travail a été présenté dans plusieurs lieux à Montréal et à l’étranger, notamment à la FOFA Gallery de l’Université Concordia, à la Galerie Artem de Quimper en France, à la Galerie de l’Université de l’Indonésie à Jakarta ainsi qu’à la Galerie Les Territoires dont elle est l’une des cofondatrices. En 2013, elle a réalisé une importante œuvre d’art public pour le Centre hospitalier de l’Université de Montréal qui sera exposée durant toute la durée de la construction du nouveau centre. L’artiste est représentée par la Galerie Trois Points à Montréal.