APPRENDRE À TENIR © Apprendre à tenir, installation, Kevyn Durocher, matériaux mixtes, 2015. Crédit photo Sophia Villeneuve

APPRENDRE À TENIR

Une exposition de Kevyn Durocher
Du 10 septembre au 17 octobre 2015

Influencé par la singularité de la salle d’exposition du Centre d’artistes Caravansérail, l’exposition Apprendre à tenir de l’artiste Kevyn Durocher propose une installation in situ où l’objet entre en interaction avec la matière et le lieu. Par l’utilisation de principes architecturaux (jeux de lumières, matières, volumes et dimensions), l’artiste présente une structure figée dans le temps qui semble s’effondrer et force l’exploration de la matière en réaction avec son contexte. Cette structure agonisante, évoquant le squelette d’une maison, agit comme un cadre dans lequel plusieurs ready-made, dessins et sculptures interagissent. Dans cet espace, Kevyn Durocher contraint la réflexion sur l’action de l’objet et des matériaux en relation avec son emplacement.

Le travail de l’artiste de la relève Kevyn Durocher s’articule autour des concepts de transformation et de construction et s’inspire principalement de notions d’architecture et d’aménagement. En atelier, l’artiste aborde son processus de création par la rencontre entre différents matériaux, objets ou textures qu’il dénature, reforme et reconstruit. Durocher annihile l’objet populaire en explosant la forme de sa fonction pour ensuite créer une oeuvre qui rappelle certains fragments de notre contemporanéité. Sa création se produit parallèlement entre l’intuition et l’erreur où chacune des transformations de la matière influence une idée, qui elle, influence une forme qui influencera à son tour un nouveau concept. parallèlement entre l’intuition et l’erreur où chacune des transformations de la matière influence une idée.

BIOGRAPHIE

Originaire de l’Estrie, Kevyn Durocher vit et travaille à Sherbrooke. Diplômé de l’Université Concordia avec une Majeure en Studio Arts (2014), il termine actuellement une technique en architecture. Son travail en installation et sculpture a pu être vu à la galerie Lock (2013) avec son exposition solo Watch Your Step ; dans les expositions collectives Peintures Fraîches à la Galerie Art Mûr (2013), Comme un cheveu sur la soupe au centre d’exposition Circa (2013) et Don’t Call It A Comeback au centre d’artistes Diagonale (2012).