Spectres Spectres, Jérémie St-Pierre © Jérémie St-Pierre, Spectre 4, acrylique sur papier, 40,5 x 51 cm., 2016.

Spectres

Une exposition de Jérémie St-Pierre, du 2 février au 11 mars 2017


L’exposition Spectres par Jérémie St-Pierre jette un regard critique sur les bouleversements globaux engendrés par les mouvements migratoires humains; de ses causes à ses effets. St-Pierre s’interroge sur les bouleversements sociaux qui ont un impact sur les enjeux politiques et territoriaux dans des contextes où les conditions de survie sont de plus en plus extrêmes. Par un travail en peinture motivé par des stratégies de défiguration de l’image, il met en évidence de nouveaux espaces psychologiques, à la limite de l’hallucination, en réaction à la déprédation du monde face à l’anéantissement des valeurs humanistes.

Jérémie St-Pierre s’inspire de la défaillance des appareils de captation de l’image, de façon à alimenter son procédé d’effacement de la figure. À cet effet, il essaie de créer un sentiment d’instabilité qui permettra une ouverture sur l’opacité des structures politiques et sociales. Lors du processus de composition de ses tableaux, l’artiste prend la posture du vandale en se questionnant sur les limites de la figuration. Perte d’identité, effondrement des héritages culturels, iconoclasme et radicalisation sont ses thèmes de prédilection. Les récits qui se dégagent de ses œuvres proposent une nouvelle vision sur la dégradation de l’image ainsi que sur les stratégies de recomposition de celle-ci.

BIOGRAPHIE

Le travail de Jérémie St-Pierre a fait l’objet d’expositions au Québec et à l’étranger, notamment à la Foire Papier 17 et à Artisan Series, Foire Scope à Miami. Jérémie St-Pierre complète actuellement une maîtrise en arts visuels à l’Université du Québec à Montréal. Il vit et travaille entre Montréal et les Cantons de l’Est. L’artiste est représenté par la Galerie Michel Guimont.