Dénébulations

Résidence de Pierre-Olivier Fréchette-Martin, du 29 septembre au 24 octobre 2008 et exposition du 24 octobre au 22 novembre 2008


Caravansérail reçoit Pierre-Olivier Fréchet-Martin dans le cadre d’une résidence de recherche et production. Artiste de la relève originaire de Québec, il est présent à Rimouski afin de réaliser une œuvre immersive qui prendra place au sein de l’espace-atelier.

Ce projet se veut une réflexion sur le medium vidéographique à travers une exploration poétique de l’image en mouvement - ceci à l’aide du déploiement dans l’espace d’un dispositif composé de 500 lumières indépendantes émulant les propriétés d’un écran vidéo. Tout en essayant de repousser les limites de l’écran vidéo, mon intention est de créer un espace contemplatif à l’aide d’images météorologiques. Ces dernières ont le pouvoir d’éveiller notre imaginaire par l’abstraction de leurs formes, en plus d’imposer une lenteur et un flottement perpétuels qui remettent en question notre perception du temps. En évacuant toute figuration, l’accent est mis sur la construction abstraite des séquences, conséquence directe du sujet filmé ainsi que de la basse résolution de l’écran. Le regardeur est invité à se laisser habiter par les images plutôt que de tenter de les décrypter, obligeant ce dernier à s’adapter à la temporalité éphémère de l’œuvre dans sa lente évolution. [POFM]

L’installation sera accessible au public du 24 octobre au 22 novembre prochain. Le lancement aura lieu à la même occasion que le vernissage de l’exposition Capsules-mémoire, dans le cadre de la dernière présentation de la tournée provinciale de Main Film (Montréal).

Le projet de Pierre-Olivier Fréchet-Martin bénéficie du soutien du Conseil des arts et lettres du Québec et de Paraloeil, cinéma et centre de production.

BIOGRAPHIE

En 2008, Pierre-Olivier a participé à la 4e Manifestation internationale d’art de Québec et il présente actuellement l’installation La Mécanique des fluides dans le cadre du Volet arts médiatiques du Festival international du cinéma francophone en Acadie qui se tient à Moncton (Nouveau-Brunswick). Au printemps prochain, il sera reçu en résidence de recherche et création à La Bande vidéo (Québec).