Aller/Retour

Événement spécial incluant Simon-Pier Lemelin et Olivier Perez, du 9 juin au 12 août 2007


En vous déplaçant le long de la Promenade de la Mer, des œuvres photographiques ponctueront le paysage, de l’embouchure de la rivière jusqu’à l’avenue de la Cathédrale. Aller/retour, un parcours photographique entre terre et fleuve, l’espace d’un été.

Dans le cadre de son volet Événements et projets spéciaux, Caravansérail a proposé à deux artistes de la relève d’imaginer et de réaliser un projet photographique voué à être intégré à l’espace public. L’idée maîtresse est de permettre aux artistes de créer une série photographique originale qui interroge l’usage du lieu, ses symboles, qui offre une (re)lecture de l’environnement dans lequel il s’insère.

Dans ce contexte, Simon-Pier Lemelin cherche à créer un aller/retour à la fois loufoque et intriguant entre la réalité présenté et passée de la ville où il a grandi. Rimouski, selon son origine amérindienne, signifie Terre de l’orignal. C’est à partir de cette notion toponymique qu’il élabore son projet. À travers les voitures, les cyclistes, les piétons et les diverses infrastructures urbaines, lieux façonnés par l’humain, le roi de la forêt québécoise reprend possession de son espace, de sa terre.

Pour sa part, Olivier Perez tente de redéfinir le regard que nous protons sur les autres, de prendre à contre-pied les préjugés et de donner à voir une nouvelle vision du monde, comblant à sa manière l’égocentrisme aigu de nos sociétés. Dans le cadre d’Aller/retour, il propose une série de portraits, présentés en alcove, où les regards des promeneurs croisent ceux d’inconnus faisant face à l’horizon, sucitant recueillement et respect dans le brouhaha de la ville.

BIOGRAPHIE

Artiste multidisciplinaire né à Rimouski en 1978, Simon-Pier Lemelin vit et travaille à Saguenay depuis 2001. Récemment titulaire d’une maîtrise en arts de l’Université du Québec à Chicoutimi, il participe depuis 1988 à de nombreuses expositions individuelles et collectives, tant à l’échelle régionale que provinciale.


Né à Toulouse (France) en 1981, Olivier Perez délaisse des études cinématographiques à Paris entreprise en 2000 pour se diriger vers une pratique photographique. En octobre 2005, il devient l’assistant stagiaire de Jean-Christian Bourcart à New York. Depuis, il a présenté ses oeuvres en France et tout récemment lors d’une exposition à Tokyo.