I Am Still What I Meant To Be / Manège urbain II

I Am Still What I Meant To Be / Manège urbain II

Résidence d'Alana Riley, du 1er au 13 mai 2006, exposition, du 16 juin au 9 septembre 2006
Vernissage le vendredi 16 juin 2006 lors d'un 5 à 7

S’il est communément dit que la photographie expose au présent des parcelles du passé, Alana Riley dans sa récente production a plutôt recours à ce médium pour donner une existence à ce qui, rêvé dans le passé, est demeuré un désir. Dans cette série I Am Still What I Meant To Be, l’artiste concrétise pour ses sujets un potentiel non réalisé, enfoui sous les conditionnels qu’arpente la vie. Suite à un appel à la population lancé en février, Riley a rencontré des citoyens rimouskois afin de réaliser une série de portraits dans leur environnement de travail. Elle a associé chacune de ces images à un second portrait, imaginaire cette fois, visant à mettre le sujet en contact avec son double, une version différente de soi. Riley construit ainsi la persona de et « autre » utopique qui fonde néanmoins l’identité, en amenant ses sujets à tenir le rôle du métier, qu’enfants, ils rêvaient d’exercer. Le temps d’une prise de vue, l’artiste matérialise ce premier « j’aurais voulu être ». Certaines de ces images seront présentées également cet été dans le cadre de l’exposition Déjà vu!, au Musée régional de Rimouski.

Bernard Lamarche, conservateur de l'art contemporain Musée régional de Rimouski
BIOGRAPHIE

Alana Riley a complété en 2003 un baccalauréat en Studio Art et photographie à l’Université Concordia (Montréal), où elle a été récipiendaire des prix Royal Photo Prize (2003) et Canadian Museum of Contemporary Photography Award (2001). Elle a présenté son travail lors de plusieurs expositions collectives, notamment au National Arts Club (New York), Dogcouch (Baltimore), Dazibao (Montréal) et la Centrale (Montréal). Il s‘agit de sa première exposition en solo.