Passé composé

Passé composé

Projet d’art communautaire, du 20 juin au 8 juillet 2006
Dévoilement du projet Passé composé sur la Promenade de la mer le mardi 20 juin 2006 à 17h30

Animé par le désir de sensibiliser et de familiariser les jeunes à l’art actuel, le Centre d’artistes Caravansérail développe ponctuellement des projets art communautaire visant des jeunes de la MRC de Rimouski-Neigette. Chaque action est pensée et imaginée dans le souci d’offrir aux jeunes participants des projets collectifs originaux et mobilisateurs, propices à l’exploration et à l’exercice de leur créativité. Aussi, Caravansérail envisage ces projets comme un moyen pour permettre au jeune public d’affiner son regard et, progressivement, l’amener à mieux apprécier l’art actuel sous ses différentes formes. Les projets art communautaire représentent enfin pour Caravansérail, un merveilleux « prétexte » pour développer des collaborations et complicités avec différentes organisations oeuvrant en faveur de la jeunesse. L’échange, l’enrichissement mutuel par la capitalisation de nos ressources distinctes mais complémentaires, l’esprit de coopération, sont au cœur du processus qui accompagne chaque projet.

Caravansérail, l’École secondaire Langevin et le Centre Jeunesse du Bas-Saint-Laurent sont fiers de dévoiler au grand public les réalisations du projet Passé composé, le témoignage vivant d’une collaboration riche entre organismes et d’une aventure créative stimulante pour les jeunes participants. Présentée à ciel ouvert, le long de la Promenade de la Mer, l’exposition Passé composé vous convie à un voyage coloré dans le temps ! Nous vous attendons nombreux dès le 20 juin 2006.

Ce printemps, le Centre d’artistes Caravansérail initiait le projet art communautaire Passé composé en collaboration étroite avec deux institutions importantes de notre milieu : l’École secondaire Langevin et le Centre jeunesse du Bas-Saint-Laurent. Au total, 40 jeunes âgés de 12 à 18 ans se sont activement impliqués sur ce projet axé autour de l’histoire, de l’identité et de la mémoire.

Soigneusement compilées dans les albums de famille, les photographies anciennes constituent des traces et des témoignages précieux de notre « héritage » familial mais aussi de l’histoire sociale, économique et culturelle de notre communauté. Par le biais du projet Passé composé, Caravansérail a souhaité amener les jeunes participants à (re)visiter collectivement leur histoire, par la collecte puis la (ré)appropriation de ces photographies d’un autre temps. Guidés et encadrés par deux artistes plasticiens de la relève, les élèves ont été invités à parcourir leurs albums de famille, à sélectionner un portrait de leurs aïeux et à rechercher des informations sur l’époque et l’histoire du(des) personnages apparaissant sur le cliché. Une fois la compilation et l’identification des images terminées, les jeunes participants ont été initiés à différents procédés créatifs simples pour transformer les images et créer une série de tableaux de grand format aux couleurs vives et contrastées.

L’implication des jeunes tout au long des ateliers a été exemplaire et leur motivation soutenue pour ce projet nous apparaît remarquable. Au final, les tableaux colorés de Passé composé forment un témoignage vibrant et résolument actuel d’une époque pourtant lointaine. Un grand BRAVO! aux quarante jeunes participants qui se sont plongés avec passion dans la réalisation de cette magnifique galerie de portraits.
 

 

BIOGRAPHIE

Originaire de France, Gautier Leclerc vit et travaille à Rimouski. Autodidacte, il a réalisé en 2004 une résidence au Centre d’artistes Caravansérail et a reçu, en 2005, une bourse du CALQ dans le cadre du Fonds du Bas-Saint-Laurent pour les arts et les lettres pour la réalisation d’une œuvre d’art publique. Il explore dans son travail les notions d’identité et de territoire.

Diplômée du Cégep de Matane en photographie, Nadia Ross a récemment réalisé un projet d’exposition-intervention dans des espaces publicitaires de toilettes (Faire œuvre de force, 2006) et réalisé un reportage photo sur les haïtiennes en République dominicaine (Presque libre, 2005). Ses œuvres pourront être vu prochainement à L’Espace F (Matane). Elle est originaire de Rimouski, où elle vit et travaille. Collaboratrice ponctuelle au journal Le Mouton NOIR, elle y occupe actuellement le poste de coordonnatrice au développement.