Errance Photo Mélanie canton et Roseline Clément Conception graphique : Julie Lévesque

Errance

Exposition de Mélanie Cantin et Anne-Marie Ouellet, du 3 au 25 septembre 2004
Vernissage de l'exposition le vendredi 3 septembre 2004à 17h

Mélanie Cantin
Être dans le paysage, s’y fondre. S’imprégner des lieux qui nous habitent et nous invitent à la rêverie. Telle est une voie d’accès aux œuvres photographiques de Mélanie Cantin qui suggèrent à la fois une incursion dans un univers métaphorique, et une réflexion sur l’acte photographique. À la fois photographiant et photographié, elle explore la notion d’espace-temps qui agit comme moteur narratif dans ses images.


Anne Marie Ouellet
La demeure, on s'y réfugie, s'y croyant protégé, à l’abri du regard des autres. Lors de ses interventions dans des espaces publics ou intimes, Anne Marie Ouellet s’accompagne d’un abri transportable : un boîtier contenant un assemblage de tissus, pour envelopper le corps. Exhiber sans montrer, la scène suscite interrogations. La fonction de l’isoloir est détournée, il n’est que semblant de protection. Le corps sous cette enveloppe suppose une sécurité qui n’est que leurre, crée une ambiguïté captée par la photographie qui sert de témoin de ses Abris-action.
 

Julie Lévesque
BIOGRAPHIE

La pratique artistique de Mélanie Cantin se forge essentiellement à partir du médium photographique, s’interrogeant entre autres sur l’autoportrait. En plus d’avoir présenté son travail lors de nombreuses expositions dans le cadre de ses études, elle présentait en 2003 Un flou dans la ville au Centre d’artistes Regard à Lévis. Détentrice d’une maîtrise en Arts visuels de l’Université Laval, elle vit à Lévis et travaille dans la région de Québec. 

Suite à une année d’étude à l’École Pilote des Arts plastiques à la Villa Arson (Nice, France), Anne Marie Ouellet complète actuellement son baccalauréat en Arts visuels à l’UQÀM. Elle a été invitée à l’dition 2004 du Festival de théâtre de rue de Shawinigan, États d’habiter. Elle a participé en 2003 à l’événement Les bancs rouges du Centre d’accès en arts médiatiques Paraloeil et au Festival d’art in-discipliné de la région de l’Est (FAIRE) qui se tient à Mont-Louis. Originaire de Rimouski, Anne Marie Ouellet vit et étudie à Montréal.