Matières à réflexion

Matières à réflexion

Exposition de Mélanie Vallerand et Karine Ouellet, du 3 juillet au 17 août 2003
Vernissage de l'exposition le vendredi 3 juillet 2003

Par le biais de la sculpture, ces deux jeunes artistes nous suggèrent une transformation de la matière en lui assignant une charge de fragilité, tant par les formes explorées que par les émotions véhiculées. Leurs productions respectives explorent la symbiose d’éléments naturels et industriels créant des formes hybrides.

Le travail de Karine Ouellet se concentre sur le corps humain, plus précisément l’intérieur du corps qui devient le moteur de sa production. Réalisées à partir de différents matériaux, ses sculptures inquiètent par leur caractère organique.

Pour sa part, Mélanie Vallerand nous propose des œuvres traitant de la notion de paysage. Par des fragments et des traces d’éléments naturels et industriels qu’elle a recueillis et transformés, nous sommes conviés à découvrir des œuvres qui prennent vie et forme dans l’espace.

Pour ce projet d’exposition, Caravansérail a invité Francisca Moenne à travailler, en lien avec les artistes, sur la mise en espace des œuvres. S’intéressant particulièrement à la relation entre la distance, l’espace et le temps, Francisca nous révèle d’une manière particulière les sculptures de Karine Ouellet et Mélanie Vallerand. Les textes libres de la brochure témoignent de ses recherches, de ses questionnements.
 

Steve Leroux, directeur artistique et Francisca Moenne
BIOGRAPHIE

Karine Ouellet détient un baccalauréat en arts visuels de l’Université du Québec à Montréal, et un DEC en arts plastiques du cégep de Rimouski. En 2001 et 2002, elle s’est activement impliquée au sein du centre d’accès en arts médiatiques Paralœil, à Rimouski. Ses œuvres ont été exposées à quelques reprises, entre autres dans le cadre de l’événement Voir à l’Est-Art contemporain, qui s’est tenu à Matane en 2002.

En 2002, Mélanie Vallerand présentait en solo Matière mer, à l’Atelier de Roulement à Bille de Québec. En 2003, elle exposait Osmose nature à la Maison Étienne-Taché, à Montmagny. Elle possède un DEC en arts plastiques au cégep de La Pocatière. Elle complète actuellement des études de deuxième cycle à l’Université Laval à Québec. Depuis 2001, elle enseigne au cégep de La pocatière.

Francisca Moenne est née en 1972 à Santiago (Chili). Elle complète actuellement un mémoire de maîtrise partant sur la narration et la représentation.