Cosmographie et jeu atomique Photographie : Jean-François Lamoureux

Une expérience à mi-chemin entre l’infiniment grand et l’infiniment petit.

Cosmographie et jeu atomique

Exposition de Alexis Lepage, du 10 septembre au 16 octobre 2010
Vernissage le vendredi 10 septembre 2010 à 17 h 30

Orientant son travail artistique majoritairement en sculpture et en performance, la démarche de Alexis Lepage explore les possibles mutations inspirées d’objets réels issus de son quotidien. À la manière des manipulations du théâtre de l’objet, il dénature la lecture du sujet en lui imposant un détournement de sens.

Cet automne, il envahit l’espace de Caravansérail et nous y présente une installation sculpturale monumentale qui unit l’objet usuel et les lois de la physique. Guidée par un mouvement évoquant l’oscillation moléculaire, une centaine de ballons de basketball en suspension dans l’espace s’entrechoquent, créant une géographie vivante. La perception physique de ce territoire en mouvance, désincarné de l’utilité propre à l’objet, positionne le regardeur à mi-chemin entre l’infiniment grand et l’infiniment petit dans sa référence au cosmos et à l’atome. L’accessoire sphérique usuel se voit ainsi magnifié, voire transcendé en un élément d’un univers sans unité de mesure connue. Mue par un ballon motorisé en son centre, l’œuvre de l’artiste prend vie par l’énergie cinétique qui se répercute aux autres ballons, créant ainsi des ondulations qui délimitent la cartographie de l’intervention.

Lepage jongle ainsi avec l’hybridité de la sphère pour en brouiller le sens et réinventer une scène jouée à la fois par l’œuvre installative, son mouvement et le visiteur. La perception de notre propre cosmographie individuelle dans ce territoire joue également un rôle métaphorique en nous donnant une place sensible parmi les multiples, répondant tous autant que nous sommes aux mêmes lois physiques. Cette mise en abyme imposante crée ainsi une harmonie chorégraphique unie par la gravité, le mouvement et le magnétisme. Une sensation d’apesanteur et de vertige découle de cet espace ludique déstabilisant.

Dominique Lapointe, coordonnatrice à la programmation.
BIOGRAPHIE

Natif de Rouyn-Noranda, Alexis Lepage vit et travaille à Montréal. Il a complété une technique en métiers d’art, option sculpture, au cégep Limoilou en 2003 et un baccalauréat en arts visuels et médiatiques à l’Université du Québec à Montréal en 2006. Il poursuit maintenant sa formation à la maîtrise en Arts visuels et médiatiques tout en oeuvrant à titre de technicien en travaux pratiques de l’atelier de moulage à l’UQÀM. Son travail fut jusqu’ici présenté dans différentes expositions collectives dont plus récemment au CDEx, à la Chaufferie et à la Galerie Art Mûr. La réception d’une bourse à la relève remise par le Conseil des arts et lettres du Québec en 2008 lui a permis de réaliser le projet Cosmographie et jeu atomique.