PASSATION Sylvie Tourangeau et Anjuna Langevin, en résidence en avril 2012. © Photographie de Julie Lévesque

Venez vivre l'expérience d'une soirée de performance!

PASSATION

Dans le cadre de l'initiative PAR LA RÉCIPROQUE
Jeudi 22 novembre, en version 5 à 7.

Dans le cadre de l’initiative Par la réciproque*
Jeudi 22 novembre 2012, en version 5 à 7.
La présentation est d'une durée d'environ 60 minutes, suivie d'une discussion avec les artistes.
{L'entrée est gratuite}

Le centre d'artistes Caravansérail vous invite à vivre l’expérience d’une série de courtes performances d’Anjuna Langevin et Sylvie Tourangeau, conclusion de vingt journées intensives de résidence d'exploration en art-performance. [Événement Facebook]

Qu’arrive-t-il lorsque l’on met à contribution la force vitale d’Anjuna Langevin en lien avec la nature, la ritualisation des gestes, le réenchantement et l’essence de la communauté; et la force soutenue de Sylvie Tourangeau en lien avec l’urbanité, le pouvoir d’évocation de l’objet, la simplicité de l’action et la révélation de la présence?

 
LE PROCESSUS

Passation (déf.) : le mot passation est utilisé au sens de transmettre, d'effectuer une translation, mais aussi dans le sens d'un transfert d'énergie et de pouvoir d'action dans l'espace performatif.


Comment puis-je rester dans ma présence authentique tout en visitant l'univers de l'autre?
Comment perçoit-on ce non visible qui se transmet, en art performance?
Comment une motivation intérieure peut-elle générer une suite d'actions performatives?
Comment le mode performatif nous/vous transforme-t-il?

Anjuna


Vingt journées de résidence pour communiquer, partager, puis réunir deux démarches créatrices, deux univers personnels, deux générations d’artistes, deux esthétiques. Le résultat? Un processus amélioré… Une attitude performative plus aiguisée qui dépasse la somme de nos différences, de nos similitudes, de nos motivations personnelles et communes. Bref, un autre monde, là, devant nous ! Chaque jour, nous avons expérimenté à partir de paramètres et de consignes; nous avons créé des ponts en étant tour à tour témoin et complément du travail de l'autre. Les murs se sont couverts de mots, de dessins et de schémas; outils de distanciation et de partage du processus en cours.
Sylvie


LA PRÉSENTATION

Une première performance en duo présente le résultat de cette passation qui prend la forme d'une autocohérence commune où chacune est simultanément un apport et un soutien pour le travail de l'autre. Puis, cet espace non visible de la performance, qui rend possible une communication hors des mots et des gestes, est mis en relief par le dessin et l'écriture, ouvrant la porte à de nouveaux modes de lecture de la performance.

C'est cette double présence et le travail d'écoute et d'authenticité qui la sous-tend, qui rendent finalement possible une nouvelle forme de passation : des performances générées par l'apport d'une image-archétype proposée par une autre personne.



*PAR LA RÉCIPROQUE est un projet mis de l’avant par Caravansérail afin de solliciter des échanges entre les générations d’artistes et faire se rencontrer des points de vue qui témoignent de la continuité ou de la rupture d’une pensée créatrice mise en commun. Ainsi, deux artistes ont été invités à se joindre afin de générer une nouvelle production.

 

BIOGRAPHIE

Anjuna Langevin a une pratique artistique qui relie le quotidien à la force vitale de la nature pour apporter une ritualisation et un pouvoir de réenchantement autant à l'art lui-même qu'à ses relations avec la vie. Elle explore le rapport au lieu et entrecroise la photo, le dessin, la vidéo et l'art relationnel à partir d'un travail performatif sur la présence et l'écoute.

Elle complète une maîtrise en recherche-création (Étude des pratiques psychosociales) à l'Université du Québec à Rimouski. Son travail a été présenté dans plusieurs événements et centres d'expositions, au Québec et en Ontario. Engagée dans des projets d'art en communauté et des actions artistiques dans l'espace public, elle collabore aussi régulièrement à des publications.

Sylvie Tourangeau s’intéresse au déploiement de la conscience performative à travers des actions minimales qui renchérissent la qualité de présence, soutiennent l’intensité et personnifient le lien avec le spectateur. Performances, pratiques relationnelles, rituels de circonstances et animations d’ateliers sont des pratiques dans lesquelles elle s’investit.

Artiste et auteure, elle développe une pédagogie en art performance. Depuis 1978, son travail met en premier plan le potentiel de transformation de l’action performative alors que ses ateliers collectifs et ses coachings individuels créent un espace actif d’expérimentation de la conscience performative. Elle a publié quelques livres d’artistes et près d’une cinquantaine d’articles dans différentes publications.